Documentaires

Sur les traces de Népalais inspirants
Comment, dans l’un des états les plus pauvres du monde, certaines personnes réussissent-elles à changer le destin de leur pays ?

Ce documentaire présente le suivi sur 4 mois de 6 personnes exceptionnelles, sur 6 domaines caractéristiques du Népal d’aujourd’hui : Enfants des rues, Tourisme, Hygiène et environnement, Droits LGBT, Artivisme, Traffic des jeunes filles et santé.
– Enfants des rues : Kinley a monté un centre étonnant, constitué d’abris-dômes colorés sur la colline et d’une école pour les accueillir. Il réalise un travail de fond pour accompagner les enfants jusqu’à leur insertion dans la société.
– Tourisme : Tashi a créé une célèbre auberge de jeunesse à Kathmandu et travaille à faire évoluer le secteur touristique népalais, avec une approche créative et humaniste.
– Hygiène et environnement : Neelam a créé une association pour faire évoluer le Népal sur l’hygiène, le problème -fléau- des déchets et sensibiliser les Népalais à la protection de l’environnement
– Droits LGBT : Manisha, transgenre, est directrice exécutive d’une association qui a contribué à faire évoluer les droits LGBT de façon révolutionnaire au Népal (étonnant dans un contexte quasi moyenâgeux !), plaçant ce petit pays en tête des pays gay-friendly de l’Asie du sud-est.
– Artivisme (art engagé) : Ashmina est une artiste reconnue, à l’origine de plusieurs groupes d’artistes mobilisés pour faire évoluer en profondeur les mentalités sur les droits humains, le respect de l’environnement, la démocratie…
– Traffic des jeunes filles : Aruna est une femme médecin, activiste de terrain, elle se bat depuis des années par l’éducation pour prévenir le traffic des jeunes filles. Elle est aussi à l’origine de la loi sur l’avortement au Népal.
Ces six personnes se débattent depuis longtemps pour faire évoluer leur pays en dépit des difficultés habituelles et des difficultés particulières qui ont suivi les séismes. Chacun a obtenu des résultats considérables.
On voit aussi en arrière-plan le contexte social et politique avec l’incroyable blocus de l‘Inde qui a paralysé le pays, le vote historique de la première constitution du Népal, l’attribution du premier passeport avec la mention « Autre » (transgenre ou indifférencié), l’extrême pauvreté, etc

À voir sur :

La lutte du foyer Albert Thomas
Le 22 décembre 2016, le tribunal de grande instance de Tours a ordonné la liquidation judiciaire d'un foyer d'hébergement avec un ordre brutal de fermeture pour le 26 décembre.

Quid des 36 hommes hébergés ici ? Que vont devenir ces personnes relevant du droit commun (SDF), demandeurs d’asile, migrants, réfugiés sous protection internationale…?
Pourquoi fermer brutalement un foyer, récemment rénové et mis aux normes, qui a une capacité d’hébergement de 36 personnes, alors que des gens dorment actuellement dehors, au plus dur de l’hiver ?
Un comité de soutien se constitue aussitôt, composé des ex-salariés, des migrants hébergés et de citoyens qui vont, malgré toutes leurs différences, s’unir pour engager un bras de fer avec la Mairie de Tours et la Préfecture d’Indre et Loire pour que les personnes victimes de cette décision soient traitées dignement dans cette période chaotique.
Trois mois de tournage en immersion au foyer Albert Thomas à Tours.
Un microcosme au coeur duquel nous pouvons observer bien des enjeux qui bousculent aujourd’hui notre société.
À voir sur :
Presse :